Currently set to Index
Currently set to Follow

The pandemic encouraged virtual family doctor visits. Are they here to stay?

Lire cet article en français

From the Toronto Star article:

Family doctor and MAP scientist Dr. Tara Kiran looked at how thousands of patients in Toronto feel about virtual care. In a survey of more than 7,000 patients in the city, more than 90 per cent said they were comfortable receiving care by phone, email or video. But those who weren’t were primarily low-income, with poorer health, and came to Canada in the last 10 years.

In the findings, Kiran said health-care providers need to consider how to best incorporate virtual care in their practice to ensure equity of access.

“I don’t think that standalone virtual care can meet the standard of care,” Kiran said.

La pandémie a favorisé les visites virtuelles chez les médecins de famille. Sont-elles là pour de bon?

Extrait de l’article du Toronto Star :

La Dre Tara Kiran, médecin de famille et scientifique spécialiste du MAP, s’est penchée sur la perception qu’ont des milliers de patients de Toronto des soins virtuels. Un sondage réalisé auprès de plus de 7 000 patients de la ville a révélé que plus de 90 % d’entre eux étaient à l’aise avec le fait de recevoir des soins par téléphone, par courriel ou par vidéo. Mais ceux qui ne l’étaient pas étaient principalement des personnes ayant de faibles revenus, en moins bonne santé et arrivées au Canada au cours des dix dernières années.

Dans ses conclusions, la Dre Kiran a déclaré que les prestataires de soins de santé doivent réfléchir à la meilleure façon d’intégrer les soins virtuels dans leur pratique afin de garantir l’équité d’accès.

« Je ne pense pas que des soins virtuels à eux seuls puissent répondre à la norme de soins », a déclaré la Dre Kiran.

Read This Article