Currently set to Index
Currently set to Follow

Dr. Sharmistha Mishra’s #OneBurningQuestion: What drives pandemics and why?

Lire cet article en français

Dr. Sharmistha Mishra’s research has shown deep inequities in the spread of COVID-19 and the response to the virus. For her, it’s personal.

“You can see your uncles and aunties in the patients you look after, in the data that you’re working with,” she says. “With most of my family living in India and also affected, the underlying social and structural context of transmission was hard to miss.”

Dr. Mishra, a scientist at MAP Centre for Urban Health Solutions and an Infectious Diseases physician at St. Michael’s, works with her team to get at the “why” of the COVID-19 pandemic. Why is transmission more prominent in some neighbourhoods and networks? Why do some forms of essential work correlate with higher rates of COVID-19? Why have the impacts of the pandemic and the benefits of public health measures been inequitably distributed?

In three recent studies, one about COVID-19 cases and deaths among essential workers in Toronto; one about how variants of concern concentrated where previous variants had similarly clustered; and a third about increased cases of COVID-19 by socioeconomic factors and geography, Dr. Mishra and her colleagues tackle the role of social determinants of health in the pandemic and its response head-on.

To that end, the team has also developed methods to help generate more nuanced mathematical models. These models aim to capture the sources of similarity and of differences between transmission contexts and the extent to which a failure to address underlying context undermines the anticipated impact of a public health response.

Questions à un scientifique du MAP : Qu’est-ce qui est à l’origine des pandémies et quelles sont les raisons de leur apparition?

Les recherches de la Dre Sharmistha Mishra ont révélé de profondes inégalités dans la propagation de la COVID-19 et dans la réaction au virus. Pour elle, la question est personnelle.

« Vous reconnaissez vos oncles et vos tantes dans les patients dont vous vous occupez, dans les données avec lesquelles vous travaillez », dit-elle. « Comme la plupart des membres de ma famille vivent en Inde et sont également touchés, le contexte social et structurel sous-jacent de la transmission me semblait évident. »

Scientifique au Centre MAP pour des solutions de santé urbaine et médecin spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital St. Michael, la Dre Mishra travaille avec son équipe à comprendre le « pourquoi » de la pandémie de COVID-19. Pourquoi la transmission est-elle plus importante dans certains quartiers et au sein de certains réseaux? Pourquoi y a-t-il une corrélation entre certains types de travail essentiel et des taux plus élevés de COVID-19? Pour quelles raisons les impacts de la pandémie et les bienfaits résultant des mesures de santé publique sont-ils répartis de manière inéquitable? Selon trois études récentes (l’une portant sur les cas et les décès de COVID-19 parmi les travailleurs essentiels à Toronto, l’autre sur la manière dont des variants préoccupants se sont manifestés là où les variants précédents s’étaient regroupés de manière similaire, et la troisième concernant l’augmentation des cas de COVID-19 selon les facteurs socio-économiques et géographiques), la Dre Mishra et ses collègues abordent de front le rôle des déterminants sociaux de la santé dans le contexte de la pandémie et de ses conséquences.

Read This Article